17 mai 2006

Les composés chimiques responsable du trou de la couche d'ozone

Les ChloroFluoroCarbones (CFC) sont des molécules composées de carbone, de fluor et de chlore.
Ces molécules furent utilisées (notamment en remplacement d'hydrocarbures inflammables) car elles restent très stables et ne présentent donc aucune toxicité chimique pour l'homme.
Leurs propriétés physico-chimiques très intéressantes expliquent pourquoi on les a utilisées très largement dans un grand nombre de processus industriels et de produits de consommation :

enfadado3_1_2 Liquide de refroidissement dans les systèmes frigorifiques (domestiques, industriels et commerciaux) et les conditionnements d'air
enfadado3_1_2 Solvant et gaz propulseur dans les aérosols
enfadado3_1_2 Solvant pour le nettoyage d'appareils mécaniques et électroniques
enfadado3_1_2 Agent gonflant pour la production de mousses plastiques
enfadado3_1_2 Les halons, contenant du brome, ont été utilisés notamment comme produits extincteurs dans la lutte contre les incendies
enfadado3_1_2 A ces deux catégories de composés sont venues s'ajouter d'autres substances, également impliquées dans la dégradation de la couche d'ozone :
enfadado3_1_2 Des solvants chlorés : le trichloréthane et le tétrachlorure de carbone
enfadado3_1_2 Le bromure de méthyle, un pesticide utilisé en horticulture comme désinfectant
enfadado3_1_2 Les HCFC, HydroChloroFluoroCarbones et les HFC, HydroFluoroCarbones développés par l'industrie pour remplacer les CFC dans la plupart de leurs applications.
Ils contiennent de l'hydrogène, ce qui provoque leur dégradation plus rapide dans la haute atmosphère.
Ils attaquent la couche d'ozone mais moins longtemps que les CFC. Par contre, ils contribuent à accroître "l'effet de serre", un autre problème écologique très préoccupant.

En se décomposant sous l'action de la lumière, ces composés libèrent le chlore qui casse alors les molécules d'ozone.
L'atome de chlore avec une durée de vie pouvant atteindre la centaine d'années, détruira plusieurs milliers de molécules d'ozone avant de disparaître.

Des facteurs naturels sont également à l'origine de l'appauvrissement de la concentration en ozone :

ojos4_1_ le cycle des tâches solaires (11 ans) influe de 1 à 2 % entre le maximum et le minimum d'un cycle typique
ojos4_1_ les émissions volcaniques d'aérosols de sulfate (Ex. juin 1991, l'éruption du mont Pinatubo aux Philippines)
ojos4_1_ la vapeur d'eau contribue également à la destruction de l'ozone stratosphérique via les nuages (A. NICOLAS, 2004)

Cependant, mis à part quelques émissions volcaniques exceptionnelles, les facteurs naturels influent peu sur les changements de la couche d’ozone.

Source du site Notre planète info

Posté par Arweenn à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les composés chimiques responsable du trou de la couche d'ozone

Nouveau commentaire